[Brève] Un candidat FN, fils d’un nazi et beau-fils de Léon Degrelle

La lourde ascendance de Jean-Romée Charbonneau, leader local du Front National

Jean-Romée CharbonneauJean-Romée Charbonneau, le candidat du Front National dans le département des Deux-Sèvres parviendra-il a masquer son triste patrimoine familial ? On peut se poser la question quand on sait qu’il s’agit de l’engeance d’un Henri du même nom, ami de Robert Brasiliach, ancien cagoulard ayant servi ensuite dans la Phallange tout en écrivant dans l’organe de la milice « Combat » dont il deviedra rédacteur en chef.

Sa mère Jeanne quant à elle n’est autre que la nièce de Joseph Darnand, le tristement célèbre commandant de la Milice. Elle se remariera avec Léon Degrelle qui deviendra donc le beau-père de notre cher élu.

Dédiabolisation quand tu nous tient !

Voir aussi : Deux-Sèvre, le FN fourbit ses armes

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. La Horde – Nouvelles du Front

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
Thierry Meyssan
La désinformation par le conspirationnisme.

Parallèlement à la secte d'Alain Soral, un autre individu a développé un large réseau conspirationniste, où se croisent rouges-bruns, antisémites...

Fermer